samedi 26 mars 2016

Dans l'infiniment loin - Lyon 2016

Plus loin que la Grande Ourse


Constellation de la Grande Ourse

que voyez-vous ? 
Rien !
Que du noir, donc du vide !

Et dans l'image ci-dessous ?
Essayez en l'agrandissant en cliquant dessus.

Constellation de la Grande Ourse

 Toujours du noir 
derrière la constellation de la Grande Ourse.

Un petit agrandissement de la zone du milieu de l'image, 
vers le point de jonction de la "casserole" et de la "queue" ?

Près de la constellation de la Grande Ourse

Quelques nouvelles étoiles apparaissent, 
mais toujours beaucoup de noir.

Alors il faut se déplacer,
un petit peu,
monter à 600 km d'altitude
et regarder par le petit bout 
du télescope Hubble.

Nous sommes 
toujours dans le système solaire,
et bien sûr encore dans la Voie Lactée,
notre belle galaxie qui enchante nos nuits
de ses 100 milliards d'étoiles.
Ici sur le Monument Walley.

La Voie Lactée au-dessus de Monument Walley

Un clic sur l'image pour la voir en plus grand

Et le télescope Hubble permet de voir très loin, 
très très loin ! 
Jusqu'à 13,4 milliards d'années-lumière !
Et il a vu ...

Galaxie lointaine GN-z11

cette galaxie,
dans un ciel rempli de centaines de constellations
qui tournent et dansent dans le noir profond
entraînant dans leurs rondes 
les centaines de milliards d'étoiles qui les composent.
N'oubliez pas de cliquer sur cette image 
pour voir dans le détail la danse des constellations.

Et si vous voulez en savoir plus sur cette découverte,
c'est sur le site de Hubble (en anglais, mais avec toutes les images),
ou sur le site de Futura Espace (en français).

Voila les belles images de l'infiniment loin.

Dans l'infiniment petit,
il y a aussi de belles découvertes,
mais pas d'images spectaculaires,
juste des résultats de mesures
avec des appareils très sophistiqués.

Et dans l'infiniment profond du cœur 
des hommes et des femmes, 
qu'y a-t'il ? 
Une infinité de sentiments, 
mais aucun appareil pour les détecter et les voir.

Joyeuses fêtes de Pâques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire