jeudi 4 août 2016

Symétrie de l'avrilière - Lyon 2016

Le papillon de nuit est tapi contre le mur.


Avrilière, papillon de nuit

Etait-il déjà endormi ?
Il s'est laissé photographier,
sans bouger un bout d'aile.
La pénombre couvrait déjà le jardin,
J'ai dû stabiliser l'appareil
sur un trépied, 
posé délicatement les pieds du trépied
autour du papillon, 
approché et réglé l'objectif,
pris deux photos,
et tout ça sans inquiéter l'avrilière.
Peut-être voulait-il que nous admirions 
la symétrie des motifs sur ses ailes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire