lundi 30 janvier 2017

Le rouge-gorge en hiver - Lyon 2017

Le rouge-gorge est dans le soleil.


Le rouge-gorge mange des graines de tournesol

Il se restaure dans la coupelle de graines de tournesol.
Il vient tous les hivers.
Il y a quelques hivers,
il ne mangeait que dans l'herbe,
les restes des graines
que verdiers, pinsons et chardonnerets  
laissaient tomber maladroitement.
Il était tranquille,
au niveau des branches du prunier voisin.
Petit à petit, il est monté se poser dans la mangeoire.
Mais, malgré le rouge de sa gorge
illuminé par le soleil d'un après-midi de janvier,
ce n'est pas un bagarreur :
il ne vient que quand les autres oiseaux ne sont pas là.
C'est aussi un solitaire :
il n'est jamais accompagné d'un autre rouge-gorge.

2 commentaires:

  1. Oui c'est pareil pour le nôtre! C'est bien sympa Daddé tous tes mots sur tes oiseaux! J'ai vu aussi que tu allais souvent à St Raphaël!Chanceux de voir la mer en hiver! Je t'embrasse. chez nous la pluie et la brume ont succédé à la neige qui fond à toute vitesse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le temps est plus clément, les oiseaux ne viennent plus nous voir, ils ont de la meilleure nourriture ailleurs, et c'est tant mieux.

      Supprimer