dimanche 29 octobre 2017

Le gobe-mouches et la mouche - Lyon 2017

Le gobe-mouche chasse la mouche le soir.



Il était sur le weigelia à midi,
surveillant le nuage de trichocères.

Dans la soirée, il est revenu,
s'est perché sur le toron d'un des câbles électriques
qui rayonnent depuis le poteau en ciment au coin du jardin.

Il surveille les environs 
repère la mouche qui souvent se prend dans la toile
que l'araignée a tendue près du lampadaire
tout en haut du poteau.


Et il s'élance 
à grands coups d'ailes,
ou se profilant, ailes fermées et pattes repliées,
ressemblant alors à un ovni 
maintenu dans les airs par une force cachée.


Mais la mouche a changé de direction, 
l'oiseau fait demi-tour,
ouvre grand ses ailes, pour accélérer son vol
vers le petit insecte
qu'il a aperçu un peu plus bas sous le câble.


Un petit instant de repos 
en lévitation dans les airs, 


et la petite mouche aperçue
juste au-dessus de lui
l'oblige à un vol en extension
afin de l'attraper pour son repas du soir.


Le gobe-mouche fera sa chorégraphie
plusieurs fois 
avant de s'envoler par-dessus le toit voisin.

1 commentaire:

  1. Alors a-t-il mangé la mouche? En tout cas quelle patience as-tu pour suivre si précisément un petit oiseau! Tu es un vrai chasseur d'images!!!Bravo Daddé!
    Merci d'être passée me voir! Je t'embrasse.
    (Notre Manon déprime dur! Prie pour elle stp! Merci!)

    RépondreSupprimer