mardi 9 mai 2017

La rose dix ans après - Lyon 2017

Dix ans et dix jours après.


Rose

Le 29 avril est le jour anniversaire de mon blog.
Je vous ai raconté l'année dernière les neuf premières années 

Pendant cette dixième année, je vous ai promené,
toujours en flânant,
à Lyon, San Francisco, Paris, Saint-Raphaël, en Béarn et Normandie,
sur les hauteurs du Sanctuaire Notre Dame de la Salette ;
en observation auprès des araignées, des sauterelles vertes, des coccinelles ;
en compagnie des huppes fasciées, des pies, des mésanges, des tourterelles, des chardonnerets et autres merles et pic-vert ;
dans les fleurs, véritables champs de bataille entre araignées et syrphes,  
mais aussi lieux de récolte des bourdons, abeilles, et autres mouches.
Je vous ai invité à jouer au contrôleur aérien
mais aussi à admirer une peinture de Couleur Parenthèse,
les beaux ciels du matin ou du soir,
les oiseaux du Parc de Villars-les-Dombes ;
à vivre les petits moments de joie
avec petites filles et petits garçons.

Pendant ce temps, le rosier de l'anniversaire
continuait sa vie de rosier,
perdant ses feuilles en hiver, les retrouvant au printemps
avant les fleurs.
Cette année, au jour anniversaire,
le rosier ne montrait que des boutons.

Rose

Le lendemain, l'un d'entre eux commençait à s'ouvrir. 


Rose

Le surlendemain, le temps frais, presque froid,
refermait le bouton.


Rose

Puis à nouveau une légère ouverture.


Rose

Au quatrième jour, malgré le soleil,
les sépales sont encore bien serrés.


Rose

Le bouton implore le ciel gris du cinquième jour
tout en soulevant un sépale,
comme pour enlever sa coiffe avec déférence devant son seigneur.


Rose

Le ciel bleu du sixième jour laisse entrevoir enfin une ouverture de la rose.


Rose

Mais le lendemain, une pluie fraiche contraint la rose à rester fermée.


Rose

Enfin, au huitième jour, un pétale se déploie délicatement.


Rose

Au neuvième jour, d'autres pétales continuent, avec élégance, cette ouverture.


Rose

Et aujourd'hui, dixième jour après l'anniversaire du blog,
la rose est ouverte.
Malheureusement, elle apparaît épuisée,
les pétales un peu froissées,
et même trouées par endroit
par un coléoptère
qui en avait fait son terrain de jeu.

Cette année est vraiment difficile pour la rose.

1 commentaire:

  1. C'est un très joli billet Daddé plein de poésie et cette épopée rosifère m'a beaucoup intéressée! Cela ressemble au chemin de notre vie souvent peineux mais avec des embellies qui nous font entrevoir malgré tout un Royaume d'espérance et d'amour n'est-ce-pas! Bel anniv Daddé avec un peu de retard, Pardon!

    RépondreSupprimer