lundi 16 octobre 2017

Le gobe-mouches et les trichocères - Lyon 2017

Le gobe-mouches chasse dans le jardin.


Gobe-mouches

Perché sur une branche du weigelia,
presque invisible,
il surveille en ce midi de septembre
le nuage de trichocères 
qui tourne au-dessus de l'herbe jaunie
par les rares pluies de l'année.

Trichocères

Subitement, il s'élance,
toutes ailes déployées,
tout en lumière
devant le sombre feuillage de la haie voisine.

Gobe-mouches

Il traverse le nuage d'insectes,
en gobe quelques-uns au passage,

Gobe-mouches

et revient vers son perchoir,
plongeant toutes ailes fermées, 
les pattes repliées sous son ventre,
comme une pierre qui terminerait sa trajectoire.

Gobe-mouches

Passant au-dessus des rosiers,
il donne un coup d'ailes
pour redresser son vol, 

Gobe-mouches

et dans un somptueux virage sur l'aile, 
revient se poser sur son perchoir.

Il répètera sa chorégraphie plusieurs fois
avant d'être repu,
ou de se lasser de ce repas de trop petits insectes.
Il préfère, dit-on, de grosses mouches.

Le trichocère est en effet tout petit :
si vous voulez en voir un, c'est dans cet article 
Mais ne vous fiez pas au titre. 

Trichocères


1 commentaire:

  1. Coucou Daddé! Mais que deviens-tu? Je m'inquiétais car tu n'avais guère rempli ton blog ces temps derniers! Me voilà rassurée! Très instructifs ton joli billet sur cet oiseau! Nous en avons l'hiver qui viennent à la mangeoire!J'aime beaucoup comme toi observer les oiseaux! aujourd'hui les merles se disputaient les pommes du prunus et ils se sont passés une sacrée volée!!! Tu ne viens plus guère me voir sur mon blog! Bon, passe un bon week! nous partons en Cévennes demain matin! Je t'embrasse! A bientôt!

    RépondreSupprimer