lundi 25 janvier 2016

Le rouge-gorge semble perdu - Lyon 2016

Perché sur une branche du poirier.


Rouge-gorge sur un poirier

Il parait rêveur, 
songeur devant cet hiver bizarre.
Il avait l'habitude 
de gratter le sol gelé,
ou de chasser la neige
pour aller chercher les graines 
tombées de la coupelle
Mais en ce mois de janvier,
point de neige, ni de gel.
Alors il cherche sur le poirier moussu
quelques moucherons
qui s'y seraient cachés.

2 commentaires:

  1. Oui c'est joli comme tu en parles de ton rouge-gorge! Comment vas-tu Daddé! C'est vrai que cet hiver est bizarre! chez nous, il fait chaud comme en fin de printemps! je suis dans mes projets! Je suis en train de mettre en un seul fichier des textes que je voudrais voir éditer! Le tome 1 déjà! Et puis je peins d'arrache pied une autre grande toile!

    RépondreSupprimer
  2. Que j'aurais bientôt fini du reste! je t'embrasse! A bientôt!

    RépondreSupprimer